• Mail : contact@taupland.fr
  • Téléphone : 06 22 92 02 73

Les Puces

La puce est l’ectoparasite infestant le plus fréquemment les carnivores, dans tous les milieux (forestier, rural, urbain).
Dans le milieu naturel et en zone chaude, on en observe toute l’année. En zone tempérée et froide, ses infestations sont plus importantes du printemps à l’automne. En dessous de 0 °C, la plupart des puces et larves meurent, mais les oiseaux migrateurs en rapportent du sud, et un certain nombre survivent dans les terriers, près des hibernants notamment, ou dans les maisons.

Les puces sont souvent bien tolérées par exemple par le chat ou le rat, bien que des pulicoses allergiques puissent apparaître avec un prurit important, dégénérant éventuellement en dermite allergique avec lésions cutanées importantes. Les puces transmettent de nombreuses maladies vectorielles dont des zoonoses (notamment la peste).

Chez l’homme, les piqûres causent très souvent des prurits désagréables, qu’il faut traiter pour éviter des infections. Les puces peuvent transmettre à l’homme des virus qui vont causer des fièvres et une anémie. Le traitement se résume à du repos et à une alimentation équilibrée (apport de vitamines nécessaire, eau en abondance). Les antibiotiques sont inutiles.

L’éradication des puces de plancher

Vers la fin du printemps, les œufs de puces, qui avaient été déposés même plusieurs mois auparavant dans les interstices du plancher, vont commencer à éclore. Les puces ne pouvant se nourrir du sang de chat, de chien ou d’autre mammifère à poil, vont alors s’alimenter de sang humain. Leurs piqûres répétées provoquent des démangeaisons douloureuses au niveau des pieds et des jambes.

À la différence des punaises de lit, les puces vivent proche du sol. On pourra les trouver dans les fissures du plancher, derrière les plinthes, sous les canapés, sous les lits, dans le bas des armoires et le bas des rideaux.

Il est possible de diminuer le risque d’infestation en coupant l’herbe de son jardin au plus court. En effet les puces sont lucifuges et sensibles aux UV du Soleil. ( Source wikipédia )